Commission Blanchet exceptionnelle 9 novembre 2018


 

logoIDCADRESChère, cher collègue adhérent(e) et sympathisant(e),

Conformément à la réunion des Recteurs du mercredi 31 octobre 2018 portant sur les questions de sécurité dans les établissements, une commission Blanchet exceptionnelle s’est tenue cet après midi.

Nous étions représentés par Agnès Andersen, Proviseure du lycée Marc Bloch à Bischheim, Jérémie Perret,  Principal du collège Villon à Mulhouse et Matthieu Roesch, Proviseur du lycée Paul-Emile Victor d’Obernai.

Tu trouveras ci-dessous notre déclaration liminaire que nous t’invitons à diffuser autour de toi.

Bien cordialement

Le bureau académique

Déclaration liminaire

         logoIDCADRESMadame la Rectrice,

Depuis deux  semaines, en lien et en marge du mouvement d’indignation légitime suite aux actes de cet élève menaçant son enseignante en cours, nous subissons des attaques inacceptables.

Les personnels de direction sont désignés coupables de l’irrespect en classe et de la violence dans l’Ecole.

Nous faisons l’objet d’accusation de laxisme, de lâcheté et de complaisance envers les auteurs de menaces, de paroles ou d’actes à l’encontre des adultes des établissements scolaires que nous dirigeons.

Le tout sans aucune remise en cause des propos et accusations diffusés de manière anonyme sur les réseaux sociaux.

Le tout sans un soutien clair de notre Ministre, alors que les personnels de direction gèrent ces difficultés au quotidien avec professionnalisme.

Une fois de plus, Madame la Rectrice, la confiance ne peut se décréter, mais doit s’incarner dans des actes.

Or, la seule réponse est de nous demander d’agir plus, ce qui sous entend qu’il y aurait inaction de notre part.

Pouvons-nous en faire encore  plus, alors que nous ne cessons de dénoncer la dégradation de nos conditions de travail, aggravée par un transfert de charges vers les établissements ?

Les personnels de direction ne se désintéressent pas des questions de vie scolaire, de climat scolaire, de bien être au travail des personnels. Elles font partie de notre cœur de métier au même titre que la pédagogie. Monsieur le Ministre estimant que ces sujets sont également prioritaires, il conviendrait qu’il nous donne les moyens pour que nous puissions nous y consacrer totalement, chefs et adjoints : par moyens nous entendons des outils informatiques performants, des personnels administratifs formés et en nombre suffisant et le remplacement sans délai de ces personnels lorsqu’ils sont absents.

Quelle représentation a donc le Ministère de notre temps de travail et de notre fonction ?

Nous ne pouvons accepter d’être pointés comme responsables de tous les maux et livrés à la vindicte populaire :

-       Sommes-nous responsables des milliers de suppressions de postes à venir qui ne feront qu’accentuer le nombre de contractuels arrivant sans formation dans les établissements scolaires ?

-       Sommes-nous responsables de la formation des personnels enseignants et de la politique des ressources humaines qui les gère?

-       Sommes-nous responsables de la stricte application de la loi régissant les mesures de punitions et de sanctions?

-       Sommes-nous responsables du mal être de la société qui ne trouve comme exutoire que l’Ecole, dernier lieu de présence du service public?

-       Sommes-nous responsables du peu d’intérêt qu’a porté jusqu’à présent notre hiérarchie à ces questions alors qu’elles sont le quotidien de nombreux personnels de direction ?

Le climat scolaire est l’affaire de tous !

La réussite est toujours collective … mais l’échec? Il ne semble être que du seul ressort de la Direction qui est, au mieux indifférente et pleutre, au pire incompétente.

ID-FO demande que les personnels de direction soient entendus et reconnus par notre Ministère.

ID-FO demande que soient donnés aux personnels de direction, chefs et adjoints,  les moyens humains et matériels de pouvoir assurer leurs missions.

ID-FO réitère sa demande que soit réalisée  une enquête sur le bien-être au travail auprès des personnels de direction de l’académie afin d’établir un diagnostic exact pour élaborer des propositions.

La délégation ID/FO