KOSMOS : ID/FO INTERPELLE LA REGION GRAND EST


 logoIDCADRES

 A l’attention de la Direction de la Jeunesse et des Lycées de la région GRAND EST

L’Académie de Strasbourg est engagée dans les ENT depuis le début des années 2000 et les équipes de direction en ont très souvent porté le développement au sein des établissements. C’était une époque au cours de laquelle l’investissement en temps finissait par être rentabilisé. Nous parlions alors la même langue et portions les mêmes espoirs. C’était à l’évidence une autre époque. Depuis, la société Kosmos a remporté le marché des ENT dans le Grand Est en faisant la belle promesse de mettre à disposition des utilisateurs un certain nombre de services.

Les directions d’établissement se sont comme à chaque fois totalement investies.

Or, un mois après la rentrée, force est de constater le non-respect des engagements pris, mettant à mal les établissements et leurs équipes de direction placées de fait en première ligne face à des utilisateurs mécontents. Les défaillances suivantes sont certainement non exhaustives mais constitutives des missions fondamentales confiées aux personnels de direction et, à l’heure actuelle, impactent gravement l’ensemble des établissements de l’académie :

- Nous ne pouvons obtenir un affichage des emplois du temps correspondant à celui réellement construit du fait d’insertions de séquences d’autres niveaux parfois avec des professeurs d’autres classes,

- Nous ne pouvons justifier de nos obligations légales de suivi de l’absentéisme et de lutte contre le décrochage scolaire au regard des difficultés à utiliser un outil qui, en plus d’être mal construit, est non fiable,

- Nous ne pouvons faire d’animation pédagogique à partir de résultats scolaires puisque la saisie des notes et l’application de coefficients ne sont pas possibles,

- Nous ne pouvons accompagner les familles dans le suivi de leurs enfants puisque, pour celles qui peuvent se connecter, l’accès aux données de leurs enfants est souvent rendu impossible,

- Nous ne pouvons communiquer ni avec nos équipes ni avec les familles du fait de la limitation du nombre de caractères contenus dans le message envoyé et du nombre de destinataires auxquels il est possible d’écrire simultanément.

 Nous ne pouvons nous satisfaire de parcours de connexion à la fois fastidieux et d’une durée insuffisante ainsi que d’une arborescence encore trop confuse.

Les grandes compétences et l’implication de nos personnes ressources numérique et de nos administrateurs ont permis d’éviter la catastrophe face aux carences d’un outil mal conçu. De même, l’ensemble des équipes administratives est fortement mobilisé pour répondre à l’impatience et au désarroi des personnels et des usagers, en particulier des parents.

Force est de constater que les dysfonctionnements de KOSMOS viennent creuser la fracture numérique au regard de l’incurie des services proposés.

ID-FO dénonce une situation qui impacte directement les Risques Psycho Sociaux des personnels de direction. La situation générée est extrêmement chronophage renvoyant les équipes de direction à des rédacteurs de tickets demandant des interventions de façon permanente, à des interlocuteurs démunis d’arguments face à l’insatisfaction des utilisateurs.

 ID-FO prend acte du message adressé le vendredi 29 septembre. Toutefois les éléments de réponse nous semblent bien en deçà des difficultés identifiées.

Les problèmes ne se résorberont assurément pas par l’envoi de quelques émissaires formateurs dans les établissements les plus en difficulté et en demande urgente de soutien, parmi lesquels les structures complexes.

ID-FO demande que, si les solutions ne sont pas apportées immédiatement, la Région prenne en charge financièrement l’achat par les établissements qui le souhaitent de solutions informatiques alternatives qui ont fait leurs preuves. Elles sont certes coûteuses, mais professionnelles et disponibles immédiatement.

Le Bureau Académique ID-FO Alsace