COMMISSION BLANCHET 12 JUILLET 2021


La dernière commission Blanchet de l’académie de Nancy-Metz a été ruiné le lundi 12 juillet 2021 à 14h en vision conférence. A cette occasion, nous

Nos adhérents ont accès à l'intégralité de cet article
Adhérez ou connectez-vous via le formulaire ci-dessous

Mot de passe oublié

La dernière commission Blanchet de l’académie de Nancy-Metz a été ruiné le lundi 12 juillet 2021 à 14h en vision conférence. A cette occasion, nous avons pu exprimer nos remarques concernant cette fin d’année désastreuse. Nous avons mis en avant la désorganisation des examens, la charge excessive des missions confiées et bien entendu la fatigue et le désarroi de tous nos collègues.

M. le recteur ouvre la dernière commission Blanchet de l’année scolaire 2020-2021 vers 14h00. Elle se tient en visio conférence.

Avant de donner la parole est donnée aux organisations syndicales, M. le recteur tient des propos liminaires au sujet de la rentrée 2021. Il précise qu’a l’heure actuelle il ne possède pas d’informations. Les seuls points importants sont :

  • Le développement inquiétant du covid-19 variant DELTA ;
  • La réflexion du MENJS sur des protocoles différenciés et classés par des couleurs pour faire face aux éventualités. Ils iront du « Vert clair » (gestes barrières, port du masque en collèges et lycées) au « Rouge écarlate » (cours hybrides,  ….) ;
  • Une politique vaccinatoire renforcée. Les EPLE seront mis à contribution pour la vaccination des lycées, et les tests salivaires poursuivis au collège. 

M. le recteur précise que les vaccinations seront effectuées dans les EPLE par des personnels médicaux extérieurs. Cependant, il sera à la charge des EPLE de récupérer les consentements.

La parole est donnée aux organisations syndicales dans l’ordre de la représentation : 

Le SNPDEN exprime la fatigue des personnels de direction, la difficulté dans l’organisation des examens notamment dans la voie pro. Ils ont alerté le rectorat en juin de cette situation. Le SNPDEN rappelle son adhésion à la réforme du baccalauréat proposée et conclue sur son inquiétude concernant le protocole de rentrée.

I&D rappelle que l’état des personnels de direction en cette fin d’année est celle d’une grande fatigue et déception. Nombre d’entre eux sont inquiets pour l’année qui arrive. D’autant que nous venons de terminer une année difficile et qu’il semble que celle qui arrive soit comparable. Les personnels de direction ne tiendront pas. I&D fait le point sur les examens de la voie pro qui ont été totalement désorganisés. Il est rappelé que le 27/03, le bureau académique de Nancy-Metz avait envoyé un courrier d’alerte au sujet des dysfonctionnements des examens. Il y avait même la proposition de la mise en place d’une cellule d’appel pour permettre à tous d’obtenir des informations. Les personnels dans les LP ont pris le relais pour faire face. Malgré cela, ils ont été la cible du mécontentement des enseignants, des familles et des candidats. Ce qui n’est pas normal. A cela s’ajoute que les adjoints vont voir leurs vacances écourtées pour réaliser des emplois du temps de plus en plus compliqués. I&D fait savoir qu’il y a un sentiment de déconsidération et d’interrogation au sujet de la place des personnels de direction. I&D conclue qu’il est aisé de prédire que la rentrée 2021 sera « techniquement réussie » car tous les personnels de direction feront en sorte qu’il y ait une classe avec une salle, un enseignant et un emploi du temps mais à quel prix.

Le SGEN intervient en faisant des références aux problèmes académiques et nationaux. Les sujets évoqués sont les mêmes mais avec une tonalité très pro ministère.

M. le Recteur remercie les intervenants et répond en disant que le travail effectué est collectif et qu’il connait celui effectué par les chefs et les adjoints.

Il reconnait les dysfonctionnements et indique que le rectorat est « globalement responsable ».

Après ces propos, il traite de l’ordre du jour : 

  1. Examens session 2021 et CYCLADE 

Le SNPDEN explique que la situation des examens a été difficile et que le mode « agile » tant vanté n’a pas suffi. A cela s’ajoute les applications nombreuses et variées qui pénalisent l’efficacité du travail.

LE SGEN exprime son mécontentement face à la réorganisation des centres ainsi qu’aux problèmes des convocations. Il explique qu’il n’était pas possible d’automatiser l’intégration des élèves de première Pro dans le logiciel CYCLADES e raison d’une mise à jour. La seule solution proposée était une rentrée des élèves à la main ou avec un fichier Excel c’est à dire du bricolage. 

I&D rappelle que la désorganisation a entrainé un surcroit de travail et qu’il a fallu mettre en place des stratégies particulières pour obtenir les informations.

M. le Recteur considère que les critiques sont justifiées car il y a eu des dysfonctionnements. Néanmoins, il reconnait les efforts déployés par tous.  De plus, il a demandé au Chef de la DEC un rapport de situation afin de faire évoluer favorablement l’organisation des examens pour la session 2022. Un GT RETEX se réunira en septembre et novembre.  Des propositions seront faites. Pour le recteur les systèmes d’informations n’ont pas plus dysfonctionné que par le passé. 

M. le Recteur propose de passer au point suivant.

2) Rentrée 2021 :

  • Calendrier de reprise des services au rectorat au mois d’août 

Le rectorat sera fermé du 23 juillet au 20 aout 2021. Les services académiques seront au complet à partir du 23 aout 2021.

Le SNPDEN pointe du doigt les difficultés induites par les décisions contradictoires prises par les DPE et la DOS sur les postes. Les ajustements sont souvent difficiles à suivre et à comprendre notamment avec les nominations tardives et les AFA.

I&D évoque la question des stagiaires et rappelle que les calendriers sont toujours décalés posant ainsi des problèmes de répartition de services et d’élaboration des EDT. A notre demande, il est confirmé que les nominations des stagiaires se feront entre le 21 et le 23 juillet 2021. Tout en sachant que des ajustements de dernières minutes pourront avoir lieu. I&D relève que les nouveaux statuts des stagiaires vont compliquer encore la situation.

M. le Recteur reconnait les difficultés, néanmoins l’Académie a obligation de respecter le « Schéma d’emploi » défini et se conformer à des obligations ministérielles. Pour la rentrée 2021, par exemple la DOS doit créer 10 « berceaux » pour les 10 stagiaires supplémentaires en Maths affectés par le ministère. Cela nécessite des efforts d’adaptation pour la DOS et la DPE. Ces fluctuations sont inévitables ce qui n’empêche pas d’améliorer les processus.      

  • Fonctionnement de la cellule de rentrée

M. le DRH, annonce que la cellule de rentrée connaitra un fonctionnement renforcé :  

  • 9 personnes au total
    • 1 numéro unique avec un serveur pour répartir les appels selon les départements pour un meilleur suivi des appels
    • Une amplitude horaire accrue : 8:00/11:30 – 13:30/17:00
  • Reprise des travaux du GT préparation de rentrée 

Le GT se réunira le 4 octobre 2021 à 16:00. L’un des sujets sera les relations entre la DOS, DPE et l’affectation des élèves. 

I&D rappelle que la coordination des calendriers est un sujet qui est évoqué chaque année sans qu’aucune réelle solution ne soit trouvée. Mais le fait d’essayer est important.

  • Évolution de la crise sanitaire et RH à la rentrée de septembre 2021

Le SNPDEN évoque le remplacement des personnels en ASA et les moyens mis en œuvre.

M. le Recteur indique qu’il n’y a pas de réponse. Il y a nécessité d’attendre.

  • Préparation de rentrée

I&D pose la question du maintien des moyens de remplacements pour les services de Vie Scolaire. 

M. le Recteur répond en évoquant la sous consommation des moyens mis à disposition en raison des problèmes de recrutement mais aussi du déploiement des moyens dans des zones difficiles d’accès. Néanmoins, pour la rentrée 2021, M. le Recteur annonce l’assouplissement de l’organisation des moyens de suppléances pour les AED. Désormais les procédures pourront être enclenchées à partir de 15 jours consécutifs d’absence. 

Concernant les AESH, M. le Recteur explique que l’académie va bénéficier de 100 ETP supplémentaires. Ils seront répartis au pro rata de l’existant dans les 4 départements. A cela s’ajoutera une brigade de remplaçants de 35 ETP.

Pour le dispositif de l’ « Accompagnement vers la Réussite » 36000 HSE soit 56 ETP seront attribuées aux Lycées et LP pour du soutien en groupe à effectifs réduits. 

Pour ouvrir 52 places supplémentaires dans 4 BTS dans l’académie a reçu des moyens complémentaires en HSA équivalent à 6 ETP et 1 ETP en HP.

M. le Recteur fait un point sur le dispositif « Devoirs Faits ». Il remarque que DF est organisé autour des enseignants. IL y a même une surconsommation de moyens alloués.   Pour redonner du sens à DF, il est nécessaire de l’ouvrir d’autres acteurs comme les associations homologuées, les services civiques, et les AED en pré professionnalisation. De plus, il y a nécessité que DF ne soit pas une heure à l’EDT d’une classe pour tous les élèves.

Mme la SGA, annonce que l’académie disposera d’un contingent de 400 services civiques supplémentaires, passant de 900 à 1300. Ceci s’inscrit dans la projet : « 1 jeune, 1 solution ». 

I&D fait remarquer que la disparité des territoires dans l’académie empêche cette diversification. Il faudra faire attention à cela lors du bilan.

3) Point de situation sur les BEF – bilan des expérimentations menées en 2020-2021

A 15:45 M. le Recteur devant partir pour participer à une autre réunion annonce qu’il sera en vacances du 23 juillet au 16 aout 2021. 

Mme la SGA, fait un point rapide sur les BEF. Ils passeront de 14 à 17 avec le redécoupage des bassins de Nancy et de Metz. 

Cette évolution a pour but de rendre les BEF plus opérationnel mais aussi de leur confier une mission de formation. 

Une expérimentation a été menée depuis janvier 2021 sur le bassin de Rombas et Longwy appuyé par un cabinet conseil. 

La commission formation a reçu une pour la construction d’un Plan Local de Formation après avoir suivi une méthodologie : recueil des besoins, analyses des besoins, construction d’une stratégie. Un CFC a été mis à disposition. Ceci permet d’avoir un « droit de tirage » sur le budget académique de formation.

Le bilan actuel fait ressortir des demandes de formation en cohérence avec le BEF et impliquant tous les niveaux comme par exemple : « l’oral du primaire au lycée »

Mme la SGA explique que tous les animateurs de bassin seront réunis pour information RETEX.

  • Les conseillers RH de proximité

La mise en place du dispositif des Conseillers RH de proximité arrive à son terme. Il y aura 12 conseillers, 1 coordonnateur avec une mission sur la « qualité de vie au travail » et 11 conseillers dans les territoires.

Le dispositif sera opérationnel au 1er septembre 2021.

  • Évaluation des établissements

M. l’IA-DASEN de la Meuse est en charge de ce dossier.

Pour l’année 2020, le bilan est globalement positif : 48 EPLE ont été évalués. A la rentrée 2021, ils seront au nombre de 85 comprenant le Privé et le Public : 

Meurt-et-MoselleMeuse MoselleVosges
2693817

Les évaluations seront effectuées en 2 vagues : 

Vague 1 septembre-Décembre : les EPLE avec chef nommé en 09/21

Vague 2 janvier -avril : les EPLE avec un chef nommé en 09/19 ou 09/20

En raison de l’augmentation des établissements et du départ de certains évaluateurs, M. l’IA-DASEN lance un appel aux volontaires. Il suffit pour cela de poser sa candidature auprès de son DASEN. 

Le SGEN demande s’il y aura un compte-rendu de la commission. Mme la SGA est surprise par cette demande. Toutes les organisations syndicales répondent qu’il y a eu un précédent. La question demande donc d’être étudiée selon Mme la SGA.

Avant de clore la commission, il est fait régence au calendrier des réunions de rentrée de M. le Recteur. Toutes les organisations syndicales sont surprises car, il n’y a pas encore eu la publication du planning. Il est annoncé le calendrier suivant :

  • Jeudi 26 aout 2021 : matin département des Vosges ;
  • Vendredi 27 aout 2021 : matin et après-midi (en 2 réunions) département de Meurthe-et-Moselle ;
  • Lundi 30 aout 2021 : matin et après-midi (en 2 réunions) département de Moselle ; 
  • Mardi 31 aout 2021 : matin département de la Meuse.

La commission est levée à 16:20

le secrétariat académique

le 15 juillet 2021